Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

roman

Polis, Thierry Bréboin

16 Février 2020 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   Voici le premier roman d'un auteur d'anticipation, Thierry Bréboin. Polis est aussi le premier tome de la Trilogie Après-Demain, dont le second, Astral, est en cours d'écriture .

https://www.thierrybreboin.com/

   Est-ce de l'anticipation ou la projection inéluctable vers le futur de notre planète?  

   Nous sommes en 2083. Le système capitaliste s'est effondré depuis longtemps. L'Homme, piégé par le système financier de la croissance à tout prix qu'il avait mis en place, n'a pas réussi a stoppé la surconsommation, et a finalement épuisé les ressources de la Terre. Les survivants ont imaginé des réponses à la chute de notre civilisation industrielle, des modèles diamétralement opposés qui permettent de vivre ou de survivre. 

   A Polis, les habitants vivent dans le respect de l'environnement, de la Terre Mère, et construisent un bateau à propulsion hydraulique. A Néom les dirigeants ont misé sur l'intelligence artificielle, la technologie futuriste à tout crin.  Pour l'instant chaque nouveau monde est indépendant, mais des relations diplomatiques et économiques se mettent en place, notamment avec Astral, regroupement des anciennes Russie et Chine.  L'équilibre précaire des cinquante dernières années va en être bouleversé. 

   Polis n'est pas seulement un roman. Thierry Bréboin l'a conçu comme un ouvrage de référence dans lequel il partage avec nous ses recherches sur l'environnement, l'état de la planète, les nouvelles énergies. C'est un livre documenté, source d'apprentissage, et en même temps un roman captivant, à la l'histoire passionnante. Les citations qui émaillent le texte sont source de réflexion et d'inspiration.

   J'ai déjà hâte de découvrir la suite !

"Tu peux tout accomplir dans la vie si tu as le courage de le rêver, l'intelligence d'en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mené à bien" Sidney A. Friedman - Mentaliste

"L'Homo Sapiens a peur de la mort. L'Homo Spiritualis croit en l'Amour de la Vie". Yann-Erick Bourgeois, explorateur d'avenir.   

"Tu vois, ça valait la peine de se battre. Regarde cette nouvelle génération. Ils vont reconstruire un nouveau monde en prenant en compte les erreurs du passé. Un proverbe écossais m'a été enseigné par mon père il y a très longtemps. "Plein de petites gens, dans de petits lieux, faisant plein de petites actions, changeront la face du monde". "

 

Lire la suite

L'imprudence du chat, Sarah Castillo Palayer

8 Février 2020 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   J’ai dévoré cette troisième lecture de Sarah Castillo Palayer.

   Nous sommes dans un registre différent du roman thriller historique artistique proposé avec les titres 1476 ou A l'ombre des tilleuls où fleurissent les violettes

   Je qualifierais L'imprudence du chat de lecture Feel Good et de bon feel good. On s’attache à Anna, qui part passer le week-end à Lyon pour participer à un concours de tricot hors norme en compagnie de sa sœur et de sa meilleure amie.

   Les trois femmes vivent des situations personnelles opposées. Ce voyage sera pour elles une occasion d’échanger sur la vie, de poursuivre la construction d’une magnifique amitié, d’évoluer ensemble.

   Une lecture simple, facile, rapide, dont le rythme est animé par les dialogues entre les copines et leurs rencontres lyonnaises.

   Ce titre démontre, s’il en était encore besoin,  la qualité de l’écriture de Sarah Castillo Palayer qui a décidément de nombreuses cordes à son arc.

   Choisissez donc votre style préféré et découvrez d’urgence !

"Elle l'emmena dans un bureau, entièrement rénové avec des matériaux de qualité. Cette grande pièce baignait d'une lumière naturelle tellement puissante, qu'elle faisait danser les poussières comme des millieres d'étoiles dorées. Malgré le décor épuré, l'ambiance y était chaleureuse, peut-être à cause des fauteuils en cuir chocolat, aux larges rebords qui invitaient à la détente.  Ou bien, était-ce le parfum de la brassée de fleurs qui trônaient sur le bureau d'époque Art-Déco?"

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/01/1476-sarah-castillo-palayer.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/11/a-l-ombre-des-tilleuls-ou-fleurissent-les-violettes-sarah-castillo-palayer.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/11/des-oies-presque-blanches-sarah-castillo-palayer.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/03/le-salon-des-regrets-sarah-castillo-palayer.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/11/joe-roberts-6th-airborne-sarah-castillo-palayer.html

Lire la suite

Le miroir de Cassandre, Bernard Werber

25 Janvier 2020 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   J'ai lu ce livre jusqu'au bout, l'idée est bonne et puis je suis une ancienne fan de Werber : j'ai lu le Cycle des fourmis bien sûr, celui des anges et celui des dieux. Il y a quelques temps pourtant je n'avais pas réussi à terminer Le rire du Cyclope dans lequel un acteur comique meurt apparemment de rire. 

   Ici aussi j'ai du mal à adhérer. Pourtant tous les ingrédients y sont. Un sujet passionnant, des aventures : une jeune-femme qui voit l'avenir, des parents scientifiques qui jouent avec le feu et leurs propres enfants,  des SDF qui la recueillent malgré eux, des attentats terroristes. Pourtant on s'attend à plus de profondeur de la part de Werber, plus de recherche sur les sujets de l'avenir, de l'environnement, abordés trop sommairement, ce qui m'a laissée sur ma faim.

   Bon j'ai quand même terminé ce livre, mais en me demandant si j'en lirai d'autres de Werber, dommage car c'est un auteur que j'apprécie. J'attends donc vos conseils. Merci.   

Un autre roman à découvrir

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2018/07/demain-les-chats-bernard-weber.html  

Lire la suite

Ils vont tuer Robert Kennedy, Marc Dugain

19 Janvier 2020 , Rédigé par Erik Publié dans #Roman

    Un professeur d’histoire contemporaine au Canada effectue des recherches en parallèle sur la mort de ses parents et sur la mort de Robert Kennedy en 1968. Il est persuadé que les deux événements sont liés.

   Cette histoire mêle le roman et la grande histoire des Kennedy, du père, du frère président et de Robert le cadet. C’est une vraie enquête policière efficace et riche de vraies informations sur l’histoire des années 60 aux USA.

    Marc Dugain a le don pour mêler l’imaginaire et le vrai. On est dans l’HISTOIRE de bout en bout. On apprend plein de choses. C’est vraiment original, très bien écrit et documenté.

    Une vraie réussite (si on oublie les 10 dernières pages). Splendide !

Lire la suite

Trois mots, cinq mensonges, Michel Stanovici

16 Janvier 2020 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   Ce premier roman de Michel Stanovici, paru en 2019, est déroutant de bout en bout. Une écriture simple, un point de vue unique qu'on a du mal à comprendre et même à accepter, et pourtant on continue la lecture jusqu'au bout pour percer le mystère du titre Trois mots, cinq mensonges.

   Raphaël, jeune père célibataire, tombe amoureux de la photo d'Anaïs sur la page Facebook de leur amie commune, Audrey. Il veut absolument la connaître malgré les mises en garde.

   S'en suit une histoire d'amour qui semble banale, seules les pensées de Raphaël sont relatées et on aurait bien envie de connaître la version d'Anaïs. 

   Un livre qui, quand on arrive à son terme, fait finalement réfléchir sur les apparences . 

Lire la suite

La Nuit de la lézarde, Malika Mokeddem

10 Janvier 2020 , Rédigé par Cécile Publié dans #Roman

 

  Dans un village de pierres un peu en ruines perdu dans le désert algérien, deux personnes vivent isolées : un aveugle et une femme dont le prénom est Nour (la lumière en arabe). Lui l'aime sans retour, elle, elle s'est réfugiée ici depuis des années et elle a été bien acceptée. Elle est fine, intelligente et travailleuse. Elle cultive des légumes pour les vendre au marché voisin, celui du village moderne où tous les habitants sont partis vivre pour y trouver un meilleur confort. Elle aime aussi retrouver des enfants malheureux et encourager des jeunes filles à s'émanciper.

   L'histoire se passe dans les années 1990, au pire de la folie islamiste terroriste dans le pays. Mais, là-bas dans le Sud, dans les sables et les roches, le couple est tranquille et contemple l'infini. Elle contemple et lui raconte à lui l'aveugle, la beauté de la Nature, la couleur des sables, les nuits et la lune changeante.

   Il faut toute cette beauté du monde pour oublier l'horreur causée par des hommes, pour apaiser le coeur. Car la population vit dans l'angoisse, la peur et la terreur des atrocités commises par les islamistes.

Sur l'auteure et autre lecture par Cécile

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/12/malika-mokkedem-une-ecrivaine-subtile-et-forte.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/01/la-transe-des-insoumis-malika-mokeddem.html

Lire la suite

1476, Sarah Castillo Palayer

5 Janvier 2020 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   1476 est ma seconde lecture de Sarah Castillo Palayer, et tout comme avec A l'Ombre des Tilleuls où Fleurissent les Violettes, je suis conquise. 

   A nouveau tous les ingrédients que j'attends d'un bon livre sont réunis : le style d'abord, simple et rythmé, le vocabulaire recherché, les descriptions minutieuses et légères qui invitent à l'imaginaire, les lieux, les personnages, l'époque, qui nous font découvrir et apprendre. 

   Ici Sarah Castillo Palayer nous conte la vie de Simonetta Vespucci, muse de Botticelli (la Naissance de Vénus), à la cour de Laurent de Médicis dit le Magnifique. Ce n'est pas un roman historique mais, comme A l'Ombre des Tilleuls où Fleurissent les Violettes, un thriller romantique qui, cette fois, a comme toile de fond Florence et ses palais, Gênes et même la France avec la résidence de Louis XI à Plessis-lèz-Tours.

   Une auteure à découvrir absolument ! 

"La jeune femme qui n'osait plus émettre le moindre son, resta à l'écart, tout comme Botticelli. Elle mit à profit son mutisme pour observer discrètement le monarque au teint brun et aux cheveux noirs alors qu'il conversait avec son oncle. De taille moyenne, il présentait un léger embonpoint. Son prognathisme, sa forte bouche, son nez long et ses yeux profondément enfoncés dans les orbites le rendaient vraiment peu séduisant. Mais avec un tel titre manquer de beauté n'était guère un handicap. 

   La chasse avait dû être excellent car il semblait de très bonne humeur et flattait affectueusement la chaude robe fauve du seul lévrier resté à ses côtés. Une réelle complicité semblait l'unir à la bête et les seuls sourires qui émanaient du monarque lui étaient tous destinés."

   "Son mari, peu enclin à lui laisser trop de liberté, la suivait comme une ombre. Même si elle estimait avoir passé l'âge d'être chaperonnée, elle s'en accomoda sans sourciller. Elle verrait plus tard à le semer. Pour l'heure, elle devait s'assurer qu'elle était bel et bien en sécurité. Elle scruta lentement l'assemblée d'un regard acéré mais ne trouva nulle trace de son ennemi juré parmi les visages fardés et volubiles. Tous se préparaient à rentrer dans l'arène pour jouter et remporter le titre mirifique de meilleur danseur, musicien ou poète. Les artistes les plus rompus à l'exercice, narguaient gentiment les débutants un peu fébriles de concourir parmi d'aussi prestigieux compétiteurs, Laurent de Médicis en tête. Sortir victorieux de ces petits tournois conférait une certaine notoriété et rendait votre présence désormais indispensable. C'téait mille fois mieux qu'un laissez passer en or massif".

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/11/a-l-ombre-des-tilleuls-ou-fleurissent-les-violettes-sarah-castillo-palayer.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/02/l-imprudence-du-chat-sarah-castillo-palayer.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/11/des-oies-presque-blanches-sarah-castillo-palayer.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/03/le-salon-des-regrets-sarah-castillo-palayer.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/11/joe-roberts-6th-airborne-sarah-castillo-palayer.html

Lire la suite

Une saison au bord de l'eau, Jenny Colgan

20 Décembre 2019 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   La dernière chose que veut Flora Mac Kenzie c'est retourner dans son île natale de Mûre au Nord de l'Ecosse près du cercle polaire. C'est sans compter sur le nouveau client de son patron, un milliardaire américain qui vient de s'y installer, et a besoin d'un bon avocat, mais aussi et surtout de s'intégrer dans la communauté locale.

   Des personnages touchants qui affrontent la vie, la complexité des relations humaines, réapprennent à aimer, à faire confiance, à collaborer. 

   Un roman facile et agréable à lire lorsqu'on a envie d'une pause ... d'une saison au bord de l'eau. J'ai beaucoup aimé.

   Et pour poursuivre une autre lecture de Jenny Colgan

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/12/la-petite-boulangerie-du-bout-du-monde-jenny-colgan.html

  

Lire la suite

La fille de Brooklyn, Guillaume Musso

17 Décembre 2019 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   Cela fait quelque temps que je n'avais pas lu un Musso et cela fait un bien fou de relire cet auteur à l'écriture à la fois simple et captivante.

   La fille de Brooklyn est un thriller qui tient en haleine de bout en bout. Une enquête sur les chapeaux de roues de la Côte d'Azur à l'Est de la France, en passant par Paris et finalement Harlem... 

   Qui est Anna, la future épouse de Raphaël, qui disparaît mystérieusement après lui avoir montré une photo digne d'un film d'horreur? Quel secret cache-t-elle qui lui fait si peur?

   "Un malheur [...] c'est une fange glacée, une boue noire, une escarre de douleur qui nous oblige à faire un choix : nous y soumettre ou la surmonter. Boris Cyrulnik"

   "J'ai lu et relu certains livres au point d'en connaître certains passages par coeur. "L'homme n'est pas cet être débonnaire, au coeur assoiffé d'amour", écrit Freud dans Malaise dans la civilisation.  Oui, l'homme est son pire prédateur. L'homme est en guerre contre lui-même. Au plus profond de lui, l'homme est habité par la violence, l'agressivité, la pulsion de mort, la volonté de dominer son semblable et de l'asservir en l'humiliant."  

   "Je suis cette fille solaire qui court dans le sable tiède de Palombaggia. Je suis le vent qui fait claquer les voiles d'un bateau en partance. La mer infinie de nuages qui donne le vertige derrière le hublot. 

Je suis un feu de joie qui brûle à la Saint-Jean. Les galets d'Etretat qui roulent sur la plage. Une lanterne vénitienne résistant aux tempêtes. 

Je suis une comète qui embrase le ciel. Une feuille d'or que les rafales emportent. Un refrain entraînant fredonné par la foule.

Je suis les alizés qui caressent les eaux. Les vents chauds qui balaient les dunes. Une bouteille à la mer perdue dans l'Atlantique.

Je suis l'odeur vanille des vacances à la mer et l'effluve entêtant de la terre mouillée.

Je suis le battement d'ailes du Bleu-nacré d'Espagne.

Le feu follet fugace qui court sur les marais.

La poussière d'une étoile blanche et trop tôt tombée."

Et du même auteur

par Justine http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/06/la-jeune-fille-et-la-nuit-guillaume-musso.html , http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/08/seras-tu-la-guillaume-musso.html et  http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2018/12/et-apres.guillaume-musso.html

par Evelyne  http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/09/un-appartement-a-paris-guillaume-musso.html

par Stéphanie C.  http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/04/l-instant-present-musso.html

Lire la suite

Natt, Ragnar Jonasson

10 Décembre 2019 , Rédigé par Erik Publié dans #Roman

    Dans le ciel toujours ensoleillé de cet été en Islande, nous suivons le policier Ari Thor qui est en charge d’élucider la mort d’un homme que tout le monde connait au village. L’homme a été battu à mort.

   Ragnar Jonasson ne se contente pas de nous parler de l’enquête; comme tous les auteurs Islandais, il détaille tous les seconds rôles, il enchevêtre l’histoire principale avec plein de petites histoires, de vies de tous les jours.

   Le rythme est lent, sec comme un été islandais. Très réussi.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>