Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De mémoire d'Essénien, L'autre visage de Jésus, Daniel Meurois et Anne Givaudan

17 Mars 2020 , Rédigé par Estelle Publié dans #Essais, #Roman

    Voici un livre surprenant. 

   Daniel Meurois et Anne Givaudan nous content leur expérience des Annales Akashiques, concept créé à la fin du XIXè siècle, à partir d'éléments de la philosophie indienne, une sorte de mémoire cosmique, de nature éthérique, qui enregistrerait les événements du monde.

   Myriam - Anne - et Simon - Daniel - vont accueillir dans leur village Essénien le jeune Joseph, puis plus tard suivre son enseignement quand il sera devenu Jésus. Les Esséniens sont un mouvement du judaïsme  qui a prospéré à partir du II e siècle av. J. -C. et dont l'existence est attestée au I er siècle en Palestine.

   Ce livre relate des faits parfois très similaires à ceux rapportés par les apôtres dans la Bible, parfois radicalement différents. De mémoire d'Esséniens est un ouvrage intéressant car il permet de vivre à l'époque de Jésus et d'imaginer ce qu'a pu être son enfance, son adolescence, l'enseignement qu'il a reçu et celui qu'il a prodigué. Sa force est celle d'un roman : happé par l'histoire on partage la vie des protagonistes tout en se posant des questions sur cette version particulière de la vie du Christ.

   "En ces temps-là, un Souffle passait sur notre Terre... Les enfants d'Essania, Nazarites et Nazaréens, le savaient. C'était un souffle rénovateur. Nous le voulions et nous le pressentions de paix. Pour d'autres, il devait s'identifier à la déchirure par le glaive. Ainsi, la Terre des anciennes promesses hésitait entre la consolation et la rébellion." 

   "Maintenant débute l'ère du partage total [...]. Le Père réclame des hommes qui prient, des hommes qui guérissent mais aussi des hommes-levain, de ceux que l'on trouve au coeur même des peuples."

   "Sachez demander simplement, sans vous soucier de la réponse, car la réponse est toujours la même : "Oui." "

   "Votre tâche ne sera donc point tant de persuader que de faire comprendre et je vous l'affirme, il existe un univers entre ces deux termes. Celui qui se dit persuadé est celui qui reste le jouet de son intellect et que les mots font basculer au gré des philosophies. Celui qui, au contraire, comprend est celui connaît parce qu'il plonge dans sa propre essence. " 

   "Tous ces êtres que vous côtoyez ne parviennent pas à penser par eux-mêmes ou par l'univers. Ils n'écoutent pas leur esprit mais leur intellect qui réagit en fonction de leur intérêt du moment. Ils ont adopté les modes de réflexion et la mentalité des pères de leurs pères. Comprenez bien, ils ne voient pas venir la loi de l'équilibre et de la douceur. C'est la loi simple que les longs discours et les dogmes flétrissent. C'est la loi de ceux qui ne se contentent plus d'être mais veulent aussi devenir. Ne blâmez pourtant pas ceux qui ne comprennent pas car ce sont ceux qui ne savent pas. Ils n'ont pas besoin de votre pitié ni de vos mouvements de peur mais de votre amour inconditionnel."

   "Ne leur parlez pas de moi ... mais de mon coeur qui dort en eux. Apprenez leur enfin à avoir envie d'aimer ... voilà tout ce que le Père vous demande."

   "Celui qui ne trouve nulle joie ou nul amusement dans l'étude n'apprend pas encore ... Il défriche."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article