Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus, Eric-Emmanuel Schmitt

28 Janvier 2021 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   "La vérité m'a toujours fait regretter l'incertitude." 

    En Chine, pour négocier des contrats dans la province Guangdong (Canton), un homme d'affaires rencontre, en un lieu insolite, une vielle dame. Elle va lui raconter son amour pour ses dix enfants, tellement différents, tellement beaux ; incroyable dans cette Chine de la régulation des naissances.

   Chaque jour, à chacun de ses voyages, l'homme d'affaires retrouve la dame pipi du Grand Hotel. Elle l'initie à la Chine, à sa sagesse ancestrale, à Confucius et à ses Entretiens

   Une histoire attachante, écrite avec le coeur, comme les autres romans d'Eric-Emmanuel Schmitt que j'ai pu lire dernièrement. 

   http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/01/la-nuit-de-feu-eric-emmanuel-schmitt.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/09/la-nuit-de-feu-eric-emmanuel-schmitt.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/11/oscar-et-la-dame-rose-eric-emmanuel-schmitt.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2021/05/odette-toulemonde-et-autres-histoires-eric-emmanuel-schmitt.html

   "C'est l'imagination qui singularise, l'imagination qui arrache à la banalité, à la répétition, à l'uniformité."

   "-Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour."

   "La sincérité, c'est le contraire du discernement ! Pour atteindre l'harmonie entre soi et les autres, il faut analyser les pensées, les filtrer, en refouler certaines. La vérité ne constitue pas un but, elle n'a d'intérêt que si elle sert ; or, la plupart du temps, elle freine ; pis, elle détruit."

   "Que faire ? Mentir ? - Non, te taire. Le silence est un ami qui ne trahit jamais."

   "ce soir, je devinais qu'elle me délivrait une opinion plus affutée selon laquelle les idolâtres de la vérité se révèlent des barbares, la délicatesse surclassant la sincérité. Pour la cohésion de la communauté, on place la sérénité, l'entente, au-dessus du vrai."

   "A la différence des Européens qui conservent des ruines gallo-romaines au coeur de leurs métropoles mais oublient Sénèque, qui visitent des cathédrales en délaissant le christianisme, les Chinois ne logent pas leur culture dans les pierres. Ici, le passé constituait le présent de l'esprit, pas une empreinte sur la roche. Le monument demeurait secondaire, d'abord comptait le coeur spirituel gardé, transmis, vivant, incessamment jeune, plus solide que tout édifice. La sagesse résidait dans l'invisible, l'invisible qui s'avère éternel à travers ses infinies métamorphoses, tandis que le minéral s'effrite." 

   

Lire la suite

Mamie Luger, Benoît Philippon

11 Janvier 2021 , Rédigé par Marie Publié dans #Roman

  •   Si vous aimez Frédéric Dard, Michel Audiard, ou Jean Bernard Pouy, vous ne résisterez pas à la gouaille de la vieille Berthe, cent deux ans au compteur, dont la vie n'a pas été un long fleuve tranquille.

Pour avoir canardé son voisin, et les flics venus la cueillir Berthe est placée en garde à vue.

Dans ce roman noir aux allures de feuilleton à épisodes et de farce grinçante, c'est elle qui mène la danse. Elle expose ainsi sa vie et les actes largement délictueux qui l'ont émaillée. Elle en a une justification toute personnelle, en relation avec la domination des hommes et le moyen pour une femme de s'y soustraire efficacement.

Berthe ne s'embarrasse pas de remords et nous tient en haleine au fil de ses confessions qui font paradoxalement office à la fois de testament et d'hymne à l'amour.

Benoît Philippon, connu en tant que scénariste, signe  avec Mamie Luger son deuxième roman. Désopilant.

Voici un petit extrait des dialogues, pour la mise en bouche :

"- Vous avez un nazi enterré dans votre cave?

- C'est bien, tu m'as écoutée

- Que vous avez assassiné donc, s'assure Ventura, au cas où ce serait la sénilité qui fait délirer la vieille.

- Ah non, en fait t'as pas bien écouté. T'as raté la partie viol.

- Oui en effet, il y a eu tentative de viol, rectifie l'inspecteur.

- Tentative ? J'ai pas été assez claire sur les descriptions ? S'indigne Berthe."

Lire la suite

Anna Karénine, Léon Tolstoï

6 Janvier 2021 , Rédigé par Alizé Publié dans #Roman

   Ce roman russe écrit il y a 150 ans révèle une influence française étonnante, une certaine modernité pour l'époque, mais peut-être une tendance à une perte d'identité ?
 L'histoire se déroule entre Moscou, St-Pétersbourg et la campagne russe.
   Une histoire de vies croisées sur fond d'adultère pour nous questionner sur l'amour, la liberté, mais surtout sur ce que nous sommes.
 Comment une femme russe peut-elle s'émanciper à la fin du XIXè siècle ? Le peut-elle réellement ?
  Comment construire sa vie en n'ayant que l'amour comme but ? Est-ce possible ?
   Gagner le coeur de celui qu'on aime mène-t-il au bonheur ? Et d'où vient cette jalousie qui ronge les âmes ?
   Qu'est-ce qui fait le bonheur, qu'on soit homme ou femme ?
   Deux personnages clés pour développer ces thèmes : Anna Karénine et Lévine.

Lire la suite

Le miracle Spinoza, une philosophie pour éclairer notre vie, Frédéric Lenoir

2 Janvier 2021 , Rédigé par Estelle Publié dans #Essais, #Développement personnel

     Une révélation !

   Je ne connaissais pas Baruch Spinoza et sa philosophie, une philosophie de la joie. Je remercie chaleureusement Frédéric Lenoir pour cet ouvrage, admirablement documenté sur l'homme et ses principaux ouvrages - en particulier L'Éthique - qui donne envie de poursuivre cette belle découverte et surtout d'appliquer les préceptes de l'Éthique dans sa vie quotidienne.  Je pressentais certaines de ces idées, mais sans cette grande clarté. Il y aura donc pour moi un avant et un après Le miracle Spinoza.

   Frédéric Lenoir explique le mode d'écriture de Spinoza dans l'Ethique, un style presque mathématique.  Spinoza définit, postule et démontre. Sa philosophie est basée sur une observation rigoureuse de lui-même et de ses contemporains.

   Je ne parlerai pas de la vision de l'auteur sur le rapport de Spinoza avec Dieu et sa réflexion sur la question de savoir si Spinoza était athé ou non. Il y a polémique, les connaisseurs en discutent.  Frédéric Lenoir nous donne sa version bien sûr, vous pourrez la découvrir et vous faire votre propre idée. 

  Je voudrais avant tout vous parler du message principal de la philosophie de Spinoza : du désir, de la joie, de la tristesse, de la liberté. "L'éthique spinoziste consiste à passer de l'impuissance à la puissance, de la tristesse à la joie, de la servitude à la liberté" et ce en étant parfaitement en accord avec nous-mêmes, notre être unique dans toute sa singularité et son originalité. Etre conscient, lucide sur ce qui est, être mû par des idées adéquates et, par la raison, définir de manière active sa conduite, une conduite saine et éthique, pondérée et juste. Il s'agit de connaître la réalité et de croître en sagesse, et surtout en joie, en étant moins réactif à des causes extérieures et donc en sortant de la "Servitude" cette "impuissance de l'homme à gouverner et à contenir ses passions".     

   Un essai qui fait grandir dans la joie et dans la plénitude de soi. On ressort de cette lecture transfiguré ! 

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/10/du-bonheur-un-voyage-philosophique-frederic-lenoir.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/10/l-ame-du-monde-frederic-lenoir.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/06/socrate-jesus-bouddha-trois-maitres-de-vie-frederic-lenoir.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/03/dieu-petites-et-grandes-questions-pour-athees-et-croyants-frederic-lenoir-entretiens-avec-marie-drucker.html

Lire la suite