Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Partageons nos Lectures

Articles avec #auteur tag

Jean-Claude Izzo, la trilogie marseillaise

25 Juillet 2017 , Rédigé par Stéphanie G. Publié dans #Auteur, #Roman

   Tombée par hasard sur le roman Total Khéops, au seul fait de la mention d'un prix 813 (les connaisseurs de Maurice Leblanc feront le lien), j'ai tout de suite eu envie de me lancer dans cette lecture.

    Une fois le livre terminé, j'ai eu le plaisir de découvrir qu'une suite m'attendait : Chourmo puis Solea. 

  J'ai adoré ces livres pour deux raisons : l'intrigue et la plongée dans un univers typiquement marseillais.

   Cette trilogie nous fait suivre les aventures de personnages attachants, avec un suspense et de l'action comme les histoires de policiers et de mafia peuvent en receler.

   Jean-Claude Izzo est un auteur marseillais, amoureux de sa ville. Il m'a fait replonger dans une Marseille où j'ai passé de belles années d'études.

   La toile de fond marseillaise que l'on trouve dans ces romans est très réaliste. Elle m'a permis de comprendre après-coup certaines choses sur l'âme de cette belle ville et sa population.

   Je ne me suis pas encore laissée tenter par les deux adaptations cinématographiques de cette histoire. Peut-être une idée pour les vacances.

    Bonne lecture !   

 

Lire la suite

Jonas Jonasson, romancier humoriste

25 Mai 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Auteur, #Roman

  Jonas Jonasson est inclassable. Imaginatif, drôle, loufoque, imprévisible. L'ancien journaliste suédois crée des situations rocambolesques qui s'enchaînent selon la logique de personnages insolites.

   Son premier livre, le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, a été plébiscité par des millions de lecteurs qui ont applaudi à la fugue du centenaire de sa maison de retraite et ont suivi sa cavale invraisemblable, pourchassé par un gang auquel il a emprunté une valise involontairement...

   Pour suivre son dernier roman, l'assassin qui rêvait d'une place au paradis, il faudra lire l'évangile selon une pasteur défroquée alliée à un réceptionniste d'hôtel de seconde zone, ou bien croire au Père Noël. On rit aux éclats ... si on laisse la raison déraisonner.

   Et je garde le meilleur pour la fin; mon préféré: l'analphabète qui savait compter, encore plus fou, tout aussi improbable puisqu'il y a une chance sur 45 milliards 670 millions 212 mille 810 qu'une jeune Sud-Africaine affectée au nettoyage des latrines de Soweto sauve le roi de Suède et pourtant...

   Le quatrième roman de Jonas Jonasson est prévu pour 2018. On l'attend avec impatience!

Lire la suite

Concert baroque, Alejo Carpentier

11 Avril 2017 , Rédigé par Cécile Publié dans #Roman, #Auteur

    On connait peu les écrivains cubains et je voudrais vous présenter Alejo Carpentier (d'un père français). Né en 1904, il est mort en 1980 à Paris où il avait un poste à l'ambassade de Cuba. On l'appelle le maître du réalisme magique, car il a un style d'écriture spécifique, un peu merveilleux et fantasque. Le roman que je viens de lire en est un exemple parfait. C'est une oeuvre de 1974, courte et facile à lire, dont l'action se déroule plutôt en Europe.
   Mais Carpentier est très connu pour d'autres écrits, comme Le siècle des Lumières, Le partage des eaux (un superbe livre sur la forêt tropicale), Chasse à l'homme, la Harpe et l'ombre son dernier roman. De formation journaliste, l'auteur a toujours vécu entre Cuba, le Venezuela et l'Europe. Comme partagé entre ses différentes cultures.

   Concert baroque nous raconte le voyage d'un riche Mexicain accompagné de son serviteur noir, en route pour l'Europe. D'abord l'Espagne, puis Venise où se déroule le carnaval. C'est alors la découverte de la fête avec des descriptions superbes, des couleurs, des musiques et des jeux humains. Nos 2 voyageurs sont éblouis, et plus encore car ils rencontrent Vivaldi (déguisé en prêtre) et Scarlatti, compagnons de fête. Un étonnant concert a lieu dans un pensionnat de jeunes musiciennes, c'est l'apothéose du roman. C'est un livre un peu délirant et surtout très musical, qui traverse les époques avec fantaisie.
   A découvrir, pour une lecture distrayante, différente, et vous donner envie de lire Alejo Carpentier.

Lire la suite

Qui est Nicolas Barreau, le nouvel auteur romantique?

18 Mars 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman, #Auteur

   Je viens de terminer la lecture agréable de La Vie en Rosalie ou plus joli "Paris is always a good idea" de Nicolas Barreau. Je décide donc de découvrir qui il est, car il m'intrigue: il écrit des romans avec une sensibilité très féminine et ses livres sont traduits de l'allemand.

   Ici commence le jeu de piste: plus de 500.000 lecteurs, pourtant aucune information en Français sur le net hormis les quelques lignes de la page de garde de ses livres répétées à l'envi. Alors "Wer ist denn Nicolas Barreau"? Et là, bingo! Nicolas Barreau est en fait le pseudonyme de Daniela Thiele, journaliste allemande née en 1959 à Düsseldorf. Mon instinct ne m'avait donc pas trompée!

   Je vous conseille bien sûr son grand succès Le Sourire des femmes, une rencontre parisienne entre un auteur et son personnage, et surtout Tu me trouveras au bout du monde ou comment l'email remplace au 21è siècle les échanges épistolaires: Victor Hugo n'a qu'à bien se tenir. Quant à Rosalie, elle écoute Georges Moustaki et Vladimir Vyssotski, persuadée que "les tâches de couleur (bleues) sont la plus belle chose au monde. Comme la rêverie...".

Lire la suite

Laurent Gounelle, philosophe et humaniste

5 Janvier 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Auteur, #Roman, #Développement personnel

Tout d'abord, je vous souhaite une excellente année de lecture, et pourquoi pas d'écriture en partageant vos livres préférés sur le blog :-)

On a beaucoup reparlé dernièrement de Laurent Gounelle, suite à la sortie en poche de son dernier livre "Le jour où j'ai appris à vivre", une réflexion sur le sens de la vie entre partage et manipulation positive.

J'en profite pour ouvrir la catégorie "développement personnel" qui j'espère s'étoffera vite des textes que vous voudrez nous faire découvrir! Rendez-vous SVP à cet effet sur la page Contact.

Laurent Gounelle, ancien consultant en relations humaines, a déjà publié 4 best sellers internationaux. Son dernier roman "Et tu trouveras le trésor qui dort en toi" est paru en octobre 2016.

Je garde un excellent souvenir du livre qui l'a fait connaître en 2008: "L'homme qui voulait être heureux". On y rencontre un vieux guérisseur à Bali. Testez ses méthodes. Elles fonctionnent!

"Le philosophe qui n'était pas sage" nous entraîne dans la jungle tropicale à la découverte d'un peuple qui vit au rythme de la nature et qui va être confronté au modèle occidental. Un livre bouleversant et terrible.

Dans "Les dieux voyagent toujours incognito" Laurent Gounelle parle de la prise de confiance en soi au détour d'une rencontre père - fils. Un roman très agréable à lire.

Lire la suite

Karel Capek, un auteur oublié d'Europe centrale

17 Décembre 2016 , Rédigé par Cécile Publié dans #Auteur, #Roman

Karel CAPEK fait partie de l'élite intellectuelle tchèque pendant l'entre-deux-guerres et il adore la France où il a étudié. Né en Bohême en 1890 dans une famille où le père était médecin, il fait des études de littérature et de philosophie. Comme il a une mauvaise santé chronique, il est réformé en 1914. Il mourra d'ailleurs d'une pneumonie en 1938, dans la ville de Prague. Il commence à écrire comme journaliste et écrivain dès 1917 et apprécie particulièrement la science-fiction. Mais il compose aussi des poésies, des pièces de théâtre (R.U.R. sur les robots) et des romans. Il est ami intime du premier président de la Tchécoslovaquie, Tomas Masaryk.
Capek est un grand humaniste, il écrit avec beaucoup d'ironie et d'humour ses comédies humaines. Il est aussi visionnaire et a l'intuition géniale des futurs dangers scientifiques, comme dans le roman la Fabrique d'Absolu de 1922 où il nous décrit l'invention de l'arme nucléaire. C'est un homme qui voyage à travers toute l'Europe d'alors, et il s'oppose bien sûr au nazisme. Son chef d'œuvre est le roman de 1936, la Guerre des Salamandres qui se déroule dans Prague puis dans le monde. Il est aussi l'auteur d'un recueil sympathique et pratique, L'Année du Jardinier, illustré par son frère Josef. A l'intention des enfants, un court livre imagé lui aussi : Dachenka ou la Vie d'un Bébé Chien.

Karel Capek est un des plus grands auteurs tchèques, il a écrit une oeuvre très diverse, avec un humour et une vision formidable du monde.  

 

Lire la suite

Andreï Makine, dernier membre élu à l'Académie française

4 Novembre 2016 , Rédigé par Cécile Publié dans #Auteur

Il a été élu ce printemps 2016 et sera intronisé sous la coupole de l'Académie au mois de décembre. Monsieur Makine est un homme discret, qui puise la source de ses romans dans l'histoire de son pays la Russie. Il y est né en 1957, à Novgorod en Sibérie. Arrivé en France en 1987 il vit depuis à Paris. Il écrit directement en français depuis toujours, il a fait un doctorat de littérature française à Moscou. Il est consacré en France en 1995 en recevant un double prix (Goncourt et Médicis) pour son roman Le Testament Francais. C'était du jamais vu dans le monde de l'édition. Son premier roman date néanmoins de 1990 avec la Fille d'un Héros de l'Union Soviétique, qui nous raconte plusieurs générations de Russes. Tous les 2 ans environ, Monsieur Makine nous fait le plaisir d'un nouveau récit. Son dernier roman s'intitule l'Archipel d'une Autre Vie paru tout dernièrement en septembre.

Lire la suite

Michel Bussi

2 Octobre 2016 , Rédigé par Stéphanie Publié dans #Auteur

Michel Bussi

J’aime les livres policiers, à suspense, thrillers, d’aventures.

Je pense que cela a commencé avec la série des Arsène Lupin que j’ai dévorée à l’époque du collège, suivie par un grand nombre d’Agatha Christie.

Au fil des hasards, j’ai fait de nombreuses découvertes. Lorsque la lecture d’un premier livre me plaît, j’enchaîne sur tous les livres de l’auteur que je peux trouver, et je surveille les nouvelles sorties. Mon dernier coup de cœur concerne Michel Bussi.

Il y a longtemps, j’avais entendu son nom dans une émission de radio qui avait listé plusieurs auteurs de livres policiers, et l’avais noté, pour le jour où je ne saurais plus quoi lire... L’an dernier, une publicité récurrente à la radio pour son livre « Maman a tort » me l’avait remis en mémoire, mais le rabâchage publicitaire m’avait ôté l’envie de le découvrir.

Il y a quelques mois, je suis tombée sur « N’oublier jamais » et me suis lancée dans sa lecture. Sans regrets, une histoire assez originale, rapide à lire, dont je n’ai pas deviné la chute. Je viens de terminer « Sang Famille ». Une histoire qui m’a semblé un peu longue à démarrer, mais qui a finalement très bien trouvé son rythme. Une seule histoire qui se déroule sur quelques jours. Récit à la première personne des aventures parallèles de deux héros, qui ne se connaissent pas. Un orphelin qui revient sur les lieux de son enfance et un emploi jeune de mairie sensé assurer la sécurité de l’île anglo-normande, cadre du récit. Alternance de héros à chaque chapitre. Des chapitres plutôt courts donnant un rythme rapide à l’histoire. Suspense qui s’accélère en deuxième moitié de livre, rendant les interruptions de lecture difficiles. Ma prochaine lecture sera « Nymphéas Noirs » du même auteur. Jusqu’à ce jour, je n’avais pas fait de recherche internet pour en apprendre plus sur cet auteur. Il se trouve qu’un grand nombre d’informations est facilement accessible. Michel Bussi semble soigner sa communication et cela fait maintenant quelques années qu’il est connu, avec, en dix ans, quinze romans à son actif dont plusieurs ont reçu des prix. Bonne lecture !

Lire la suite

Maylis de Kerangal

2 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Publié dans #Auteur

Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal nous offre à chaque ouvrage des sujets originaux dans un style descriptif digne des classiques sur un rythme éminemment entraînant.

C'est l'un de ses plus beaux romans "Naissance d'un Pont" que j'ai toujours envie de partager.

Lire la suite