Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aleph, Paulo Coelho

29 Août 2018 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman, #Développement personnel

   L'Aleph c'est ce lieu où l'on entre en communication avec l'unes ses vies antérieures.

   En 2006, Paulo Coelho, 59 ans, en fait l'expérience dans le Transsibérien en compagnie de la "spalla" (premier violon) de l'orchestre de Ekaterinbourg. Hilal, 21 ans, l'aime depuis toujours et cherche à le séduire sur ces 9288 km. Paulo Coelho a entrepris ce voyage pour se retrouver. Hilal est la cinquième des 8 femmes qu'il a connues lorsqu'il était Dominicain pendant l'Inquisition et qu'il rencontre dans cette incarnation. Elle l'aidera à aller plus loin dans la découverte de son passé et de lui-même.

   Aleph, comme beaucoup des livres de Paulo Coelho, est un ouvrage initiatique qui nous rapproche de la paix intérieure. Il contient de magnifiques passages inspirants et poétiques.

   A noter aussi la référence au bambou chinois dont les racines se renforcent pendant cinq années sans pratiquement aucun signe extérieur, puis qui grandit en quelques mois jusqu'à atteindre 25m.

Quelques belles citations :

"Voilà la qualité du guerrier : comprendre que volonté et courage, ce n'est pas la même chose. Le courage peut attirer peur et adulation, mais la force de volonté requiert patience et engagement".

"A la fin tout fait sens : le bonheur de l'un devient la joie de tous".

"Vivre, c'est s'entraîner. Quand nous nous entraînons, nous nous préparons pour ce qui va suivre. La vie et la mort perdent leur signification, il n'y a que les défis qui sont reçus avec joie et surmontés tranquillement".

"Un guerrier en quête de son rêve trouve l'inspiration dans ce qu'il fait, et non dans ce qu'il imagine faire".

"De même que vous transformez votre vie, transformez celle des autres autour de vous. Quand ils demanderont, n'oubliez pas de donner. Quand ils frapperont à votre porte, ne manquez pas de l'ouvrir. Quand ils perdront quelque chose et viendront à vous, faites ce qui sera à votre portée et trouvez ce qui a été perdu. Mais avant, demandez, frappez à la porte et découvrez tout ce qui a été perdu dans votre vie."

 

Lire la suite

Lettre d'une inconnue, Stefan Zweig

24 Août 2018 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   

   De Stefan Zweig ne me restait que le souvenir d'un titre Vingt-quatre heures de la vie d'une femme lu il y a des années. Je retrouve cet auteur avec un immense plaisir au travers de Lettre d'une inconnue, nouvelle "enchâssée" parue pour la première fois le 1er janvier 1922 dans le quotidien viennois Neue Freie Presse. 

   C'est le récit d'une passion féminine, de la vie dune inconnue qui n'a toujours aimé qu'un seul homme, entièrement, désespérement, à la manière d'une adolescente. Une passion, une vie, une folie. 

   Magnifique et poignant.

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2018/09/le-voyage-dans-le-passe-stefan-zweig.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2018/08/la-ruelle-au-clair-de-lune-stefan-zweig.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2018/08/le-joueur-d-echecs-stefan-zweig.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/02/la-peur-stefan-zweig.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/04/la-pitie-dangereuse-stefan-zweig.html

Lire la suite

La délicatesse du homard, Laure Manel

16 Août 2018 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   Voici le troisième roman, paru en 2016, d'une jeune auteur qui a démarré sur internet en 2014. 

   Le style est à la fois simple et émouvant. 

   François, le directeur d'un centre équestre recueille Axelle alias Elsa sur une plage du Finistère. C'est l'histoire d'une reconstruction mutuelle avec comme toile de fond les chevaux et la mer. 

   Une écriture prometteuse, une étude psychologique des personnages poussée. Il manque peut-être des descriptions envolées et poétiques des paysages bretons, mais bien sûr parce que je les attendais! 

 

Lire la suite

Trois éclats toutes les vingt secondes, Françoise Kerymer

10 Août 2018 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   Emma est une fille du Sud. Elle rêve d'une escapade à Shanghai. Mais son époux décide de l'exiler sur un petit bout de terre au large de La pointe du Raz pour les deux mois d'été. Emma vit cette décision comme un emprisonnement, des vacances forcées. 

   C'est avec un véritable bonheur que je retrouve l'île de Sein et les terrains de jeu de ma prime enfance, le quai des Paimpolais, le port du Men-Brial, le Sphinx, les Sables Blancs, Kélaourou, l'épicerie, les ruelles étroites ...

   Françoise Kerymer décrit avec poésie les couleurs de la mer d'Iroise, de l'argenté aux paillettes d'or en passant par toute la palette des bleus.

   On prend plaisir à s'évader dans l'île, à découvrir ses recoins avec Camille, ce garçon trop intelligent pour son âge, souvent colérique, que sa mère a du mal à élever et n'a plus la force d'aimer. Emma, au fil des jours, va se laisser apprivoiser par l'île de Sein et y soigner ses blessures auprès des habitants au caractère prétenduement rude. Et quand la fin des vacances approche, le départ de l'Heol Sun est un véritable déchirement. 

Un joli livre à savourer, une île à découvrir, en prenant son temps, en dehors du flot journalier des touristes.  

 

Lire la suite

Le vieux qui lisait des romans d'amour, Luis Sepulveda

6 Août 2018 , Rédigé par Cécile Publié dans #Roman

   

   Ce premier roman est un cri du coeur pour nous faire connaître l'Amazonie.

   Le héros est un vieux chasseur, subtil et rusé comme un animal. Après avoir vécu avec les Indiens Shuar, il habite une cabane au bord d'un fleuve, au fond de la forêt. Un jour on lui demande de traquer un félin tueur d'hommes et il accepte. C'est ce récit magnifique, cette belle histoire d'amour que l'on va découvrir. Un livre bien ficelé, que l'on lit en une traite tellement il est prenant.

   Écrit en 1988, ce livre a été dédié par l'auteur à son ami Chico Mendes, assassiné au Brésil à 44 ans car il travaillait pour la sauvegarde de l'Amazonie.

   Retrouvez aussi L'ombre de ce que nous avons été, un article de Cécile du 24 août 2017.

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/08/l-ombre-de-ce-que-nous-avons-ete-luis-sepulveda.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/04/le-vieux-qui-lisait-des-romans-d-amour-luis-sepulveda.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/04/mort-du-grand-conteur-chilien-luis-sepulveda.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/11/l-ange-vengeur-luis-sepulveda.html

Lire la suite

Les belles images, Simone de Beauvoir

2 Août 2018 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

 

   Les belles images ce sont celles qu'on montre de soi dans la bonne société, pour ne pas trop se poser de questions, ne pas dénoter, vivre sans accroc, être comme tout le monde.

   Mais Laurence n'arrive pas à vivre dans les belles images surtout depuis que Catherine, sa petite fille, lui a posé la question "Maman, pourquoi est-ce qu'on existe?". Laurence se demande pourquoi elle n'est pas heureuse, elle se demande ce que les autres ont qu'elle n'a pas. 

   Avec ses rôles convenus d'épouse, de mère, de fille, de maîtresse, Laurence jongle sans entrain, et sans possibilité de sortie, entre vie personnelle et vie professionnelle. 

   Dans ce roman paru en 1966, Simone de Beauvoir décrit avec justesse et sans concession la place de la femme dans la bourgeoisie française des années 60.

 

Lire la suite