Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

essais

Le livre du LYKKE, Meik Wiking

17 Octobre 2019 , Rédigé par Estelle Publié dans #Essais

   Un grand merci à ma soeur de m'avoir offert Le livre du LYKKE. Sorti en 2017, il est écrit par Meik Wiking, Président de l'Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague, aussi auteur du Livre du Hygge, la méthode du mieux vivre à la danoise  Eh oui ! Incroyable, non ? ! Ils ont un Institut de recherche sur le bonheur au Danemark! C'est peut-être parce qu'ils sont considérés comme les gens les plus heureux du monde. 

   Ce livre est constellé de pépites, de suggestions pour être heureux, de statistiques drôles et néanmoins très sérieuses, d'expériences de partages communautaires partout sur la planète. Et bien sûr sa lecture donne le sourire et rend heureux !

   Je savais déjà qu'un sourire le matin en générait cinquante dans la journée. Ce que j'ai appris ici c'est que dans certains pays, comme la France, la Russie ou le Japon, on considère les gens qui sourient comme peu intelligents pour ne pas dire un peu stupides, mais c'est le contraire dans beaucoup, peut-être la plupart, des pays du monde, l'Allemagne, la Malaisie, la Chine ou le Royaume-Uni. On se sent mieux n'est-ce pas ? :-) Nous aimons nous plaindre aussi, et ce dans la plupart des pays, serait-ce parce que nous pensons qu'être négatif nous fait paraître plus intelligent, comme démontré dans l'une des études de ce livre?

   On y redécouvre aussi les bienfaits de la nature, comme celui du Shinrin-yoku ou bain de forêt japonais "avaler l'atmosphère de la forêt ... fait référence à l'absorption des images, des odeurs et des bruits d'un paysage naturel pour améliorer la santé physique et physiologique. [...] c'est une pratique différente de la randonnée car il s'agit de s'imprégner de tout ce qui nous entoure, et de stimuler tous nos sens". 

   Où l'on apprend qu'au Bhoutan, le pays du Bonheur National Brut, "les élèves et les professeurs terminent leur journée avec un moment de silence appelé "Brain Brushing", un court exercice de pleine conscience". 

   Où l'on parle de l'euphorie de l'aidant selon le proverbe chinois

" Si vous voulez du bonheur pour une heure, faites une sieste.

Si vous voulez du bonheur pour un jour, allez à la pêche.

Si vous voulez du bonheur pour un an, héritez d'une fortune.

Si vous voulez du bonheur pour la vie, aidez quelqu'un."

Je finirai par cette citation de "l'anthropologiste Margaret Mead : Ne doutez jamais qu'un petit nombre d'individus réfléchis et engagés puisse changer le monde. C'est même toujours ainsi que cela s'est passé." 

Je vous souhaite de beaux potagers partagés, des vélos pique-nique entre amis, des run & share entre collègues. 

Receveurs un jour, initiateurs le lendemain, nous sommes tous acteurs de notre bonheur et de celui de notre voisin.

Lire la suite

Géopolitique du moustique, Erik Orsenna

21 Septembre 2019 , Rédigé par Erik Publié dans #Essais

    Erik Orsenna adore découvrir le monde et nous en fait profiter depuis de nombreuses années. Il a commis quelques ouvrages qui partent d’un sujet précis et qui le décline dans le monde entier.

   Cette fois-ci il a décidé de nous parler du moustique ! Curieux comme idée, qui aime les moustiques ? à part les poissons rouges qui se délectent de leurs larves mais qui par ailleurs ne sont pas des grands lecteurs.

   Erik Orsenna prend ce sujet à bras le corps, si je puis dire, et nous explique qui est le moustique, d’où il vient, ce qu’il nous transmet et comment nous, humains, le ressentons et l’étudions. Il nous fait part de ses rencontres avec des scientifiques, des entomologistes, des chercheurs sur les terrains. Au fil de ces pérégrinations dans le monde entier, de France en Afrique, via l’Amérique du Sud  et l’Asie, nous apprenons qu’il existe plus de 3000 espèces de moustiques, que ceux-ci transportent et partagent avec nous de multiples virus, le paludisme, la dengue, le chikungunya, le Zika. .. Que leur population ne cesse de croître et de s’étendre dans le monde entier. Que les hommes n’ont de cesse de chercher des remèdes pour s’en prémunir.

   Une vraie enquête à vous glacer le sang ! … ce qui finalement pourrait être le bon remède pour éviter de se faire piquer.

Et sur le papier, d'un même auteur, par le même lecteur :-) merci Erik

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/09/sur-la-route-du-papier-erik-orsenna.html  

Lire la suite

Socrate, Jésus, Bouddha - Trois maîtres de vie, Frédéric Lenoir

27 Juin 2019 , Rédigé par Ofélia Publié dans #Développement personnel, #Essais

   

   Trois grands maîtres de vie dont les paroles, à travers les siècles, n'ont pas pris une seule ride ! Toujours d'actualité, voire même de plus en plus dans un monde où il devient urgent de se poser les bonnes questions sur l'existence humaine, sa préciosité. Dans un monde où chacun est appelé à chercher sa propre vérité pour devenir libre, être en paix et pouvoir ainsi porter ce message aux autres. Malgré certaines de leurs divergences, ces trois maîtres sont d'accord sur la véritable question de l'essence de la vie !

   Livre à lire mais surtout à méditer.

 

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/10/du-bonheur-un-voyage-philosophique-frederic-lenoir.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/10/l-ame-du-monde-frederic-lenoir.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/03/dieu-petites-et-grandes-questions-pour-athees-et-croyants-frederic-lenoir-entretiens-avec-marie-drucker.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/12/le-miracle-spinoza-une-philosophie-pour-eclairer-notre-vie-frederic-lenoir.html

 

Lire la suite

Dieu - Petites et grandes questions pour athées et croyants, Frédéric Lenoir entretiens avec Marie Drucker

14 Mars 2019 , Rédigé par Estelle Publié dans #Développement personnel, #Essais

   Dans ces entretiens avec Marie Drucker datés de 2011, Frédéric Lenoir retrace l’histoire de Dieu et des religions.  Il nous offre un voyage dans le temps et dans l’espace, de la naissance de Dieu à la préhistoire dans l’esprit des Hommes ou plutôt dans leur cœur car comme l’écrivait Pascal  « C’est le cœur qui aime Dieu, non la raison », à la Grèce antique, son polythéisme et sa philosophie, jusqu’aux relations contemporaines entre les trois grandes religions monothéistes occidentales - le judaïsme, le christianisme, l’islam - les grandes religions ou spiritualités orientales polythéistes ou sans Dieu telles que le bouddhisme, l’hindouisme, le taoïsme, le chamanisme, l’animisme, et l’athéisme qui représente moins de 10% de la population mondiale alors qu’il atteint 50% en France.

   C’est un ouvrage profond et documenté dans lequel Frédéric Lenoir partage ses connaissances théologiques, historiques, philosophiques, ainsi que son expérience spirituelle personnelle.  On y trouve en outre des pistes de réflexion sur la Foi et la raison, la science et Dieu, la place de la femme dans l’Eglise, la Foi chez les jeunes, la mort de Dieu ou le christianisme a-t-il tué Dieu ?, l’avenir de Dieu au XXIè siècle.

   C’est aussi et avant tout un plaidoyer pour la tolérance dans la recherche de la compréhension des autres et de la vérité.

Quelques extraits qui, je l’espère, vous donneront envie de découvrir cet ouvrage :

 « … la religion relie, elle rassemble les êtres humains à travers une croyance collective dans un invisible qui les dépasse. […] à l’inverse, … la spiritualité, la quête personnelle de l’esprit, délie, elle libère l’individu de tout ce qui l’attache et l’enferme dans des vues erronées (ignorance, a-priori, préjugés, etc.), mais aussi du groupe. Elle le libère du poids de la tradition, du collectif, pour aller vers lui-même, vers sa vérité intérieure.  Puis, si la spiritualité commence à délier un individu, elle a pour but ultime de le relier de manière juste aux autres. Autrement dit, la spiritualité délie pour mieux relier, elle libère l’individu pour lui apprendre à aimer. »

« Je crois donc très fécond l’échange entre ce que le bouddhisme a de meilleur : la connaissance de soi, le respect de la nature, la non-violence , et ce que l’Occident a de meilleur – les droits de l’homme et le souci d’autrui. »

« Il existe deux versions de l’intelligent design   […]. La version « hard » (1990) est proche des thèses créationnistes […] : elle affirme que Dieu a créé l’homme par une intervention directe. Mais contrairement au créationnisme, elle ne nie pas l’essentiel de la théorie darwinienne de la longue évolution des espèces, elle affirme simplement que les lois de la nature ne suffisent pas à expliquer les mutations fondamentales que sont l’apparition de la vie et celle de l’homme. […] il existe une autre version du design intelligent, beaucoup plus « soft » (1980), qui ne fait pas appel à une intervention divine spécifique au cours de l’évolution : celle du « principe anthropique » […] selon lequel l’univers est conçu dès le départ pour favoriser le développement de la vie et du cerveau humain, au terme d’un long processus de croissance et de complexité.  Partant ainsi du constat que le cosmos tend vers l’apparition de l’homme, cette thèse entend réintroduire au cœur de la science la question (mais pas la réponse) d’un principe créateur. . […] elle est soutenue par certains scientifiques, tel l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan. Ce dernier affirme ainsi que « si nous acceptons l’hypothèse d’un seul univers, le nôtre, nous devons postuler l’existence d’une cause première qui a réglé d’emblée les lois physiques et les conditions initiales pour que l’univers prenne conscience de lui-même. La science ne pourra jamais distinguer entre ces deux possibilités : l’univers unique avec un créateur ou une infinité d’univers sans créateur.» »

« Tant que l’existence humaine restera une énigme, tant que l’expérience de l’amour et de la beauté nous fera toucher au sacré, tant  que  la mort nous interpellera, il y a de fortes chance que Dieu, quel que soit le nom qu’on lui donne, reste pour beaucoup une réponse crédible, un absolu désirable ou une force transformante. »

Du même auteur

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/10/du-bonheur-un-voyage-philosophique-frederic-lenoir.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2017/10/l-ame-du-monde-frederic-lenoir.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/06/socrate-jesus-bouddha-trois-maitres-de-vie-frederic-lenoir.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/12/le-miracle-spinoza-une-philosophie-pour-eclairer-notre-vie-frederic-lenoir.html

 

Lire la suite

Comme un chant d'espérance, Jean d'Ormesson

6 Janvier 2019 , Rédigé par Estelle Publié dans #Essais

   J'ai relu avec plaisir Comme un chant d'espérance. C'est un bel essai, poétique et optimiste, à l'image de son auteur. Jean d'Ormesson y parle de la naissance de l'univers, du tout, du rien, de l'espace et du temps, du hasard, de la nécessité, et de Dieu bien sûr. 

   C'est un essai philosophique sur la vie et la mort, l'avant et l'après, où s'invitent les mathématiques et l'humour.

   "Instrument formidable dans l'espace et le temps, la mathématique est une science où personne ne sait jamais de quoi on parle - de pommes, de poires, de particules, de points, d'étoiles, de galaxies, d'univers ...". 

   "En face et à la place d'un hasard aveugle et d'une nécessité qui serait surgie de nulle part, une autre hypothèse, tout aussi étrange et à peine plus absurde, mais peut-être plus rassurante, en tous cas plus romanesque et largement répandue, met au coeur du big bang ce mélange de tout, de rien et d'éternité que nous avons pris l'habitude d'appeler Dieu". 

   Retrouvez d'autres ouvrages de Jean d'Ormesson sur le blog : Guide des égarés, article du 27 février 2017, C'est une chose étrange à la fin que le monde, article du 27 juillet 2017 et Un amour pour rien, article du 3 janvier 2018.

Lire la suite

Sapiens - Une brève histoire de l’humanité, Yuval Noah Harari

28 Décembre 2018 , Rédigé par Carole Publié dans #Essais

   Yuval Noah Harari est historien et nous propose un voyage de 2,5 millions d’années (et 492 pages !), depuis l’évolution du genre Homo en Afrique à nos jours.

   Parmi les six espèces différentes d’hominidés vivant sur Terre il y a 100 000 ans, une seule a survécu, la nôtre, Homo Sapiens. Yuval Noah Harari s’interroge, et nous amène à réfléchir, sur ce qui fait de notre espèce cet animal prédateur, qui a réussi à dominer la planète. Les études semblent en effet indiquer que Sapiens remplaça et extermina les autres espèces d’hominidés, même si certains métissages semblent également avoir eu lieu.

   Puis, il y a 10 000 ans, Sapiens passa de l’état de chasseur-cueilleur à celui d’agriculteur sédentaire, ce que Harari appelle « La plus grande escroquerie de l’histoire » ou « le piège du luxe ». En effet, au final, le fermier moyen travaillait plus que le fourrageur moyen, et avait une alimentation moins variée et moins saine ! Par contre, la révolution agricole se solda par une explosion démographique, et le début d’une moindre diversité des espèces, Sapiens favorisant quelques plantes (blé, riz, etc.) et animaux domestiqués au détriment des espèces sauvages.  

   Aujourd’hui, les 7 milliards de Sapiens et les animaux de ferme domestiqués (vaches, cochons, poulets, moutons, etc.) représentent une masse totale de  700 millions de tonnes environ, contre au mieux 100 millions de tonnes pour la masse combinée de tous les grands animaux sauvages (pingouins, girafes, loups, chimpanzés, éléphants, etc.) 

   Harari nous fait également traverser l’Egypte des pyramides, le Moyen-Age, les invasions du continent américain (et ses conséquences : extermination des peuples amérindiens, incas, mayas... ; sans oublier la traite des Noirs et l’esclavage), la révolution scientifique et la révolution industrielle, y compris sa résultante, le traitement des animaux comme partie intégrante de la chaîne de production. Il aborde l’évolution des religions et le capitalisme.

   Pour conclure sur une interrogation sur l’avenir de l’humanité, à l’heure des expériences génétiques, des membres bioniques,  le projet Gilgamesh pour abolir la mort elle-même, sans oublier l’intelligence artificielle et les interfaces homme-robot.  Qu’allons-nous devenir ? Et même, que voulons-nous devenir ?

Lire la suite

Le potager du paresseux, Didier Helmstetter

3 Juin 2018 , Rédigé par Erik Publié dans #Essais

    Produire des légumes en quantité et en qualité sans arroser et en restant dans un transat, vous y croyez vous ?

   Et bien Didier Helmstetter, lui, le fait. Non seulement il le fait, mais en plus il nous explique comment nous aussi y arriver. Avec un peu d’histoire, de chimie, de sciences naturelles et un zeste d’humour. C’est didactique sans être dogmatique.

   Didier Helmstetter ne cherche pas à nous convaincre, il nous raconte des petites histoires qui assemblées une à une font une belle histoire.

   C’est très agréable à lire, et même si vous ne faites pas de jardinage vous apprendrez beaucoup de choses sur le monde qui nous entoure. Et si enfin vous n’êtes pas convaincu, au moins vous aurez passé un bon moment à lire cet ouvrage…. dans votre transat !

Lire la suite

Quand les défunts viennent à nous, Evelyn Elsaesser

4 Avril 2018 , Rédigé par Alexandra Publié dans #Essais

   

   Après un décès, ce livre aide à comprendre certaines perceptions que l’on peut avoir dans les jours et semaines qui suivent le départ de la personne.

Lire la suite

Jardiner sur sol vivant, Gilles Domenech

22 Mars 2018 , Rédigé par Erik Publié dans #Essais

   Quand les vers de terre remplacent la bêche !

   Vous aimeriez produire vos légumes dans votre jardin mais vous éreinter en utilisant bêche ou fourche vous rebute. Ce livre est pour vous ! Il démontre qu’il ne faut pas utiliser tous ces instruments de torture de la terre. Il faut laisser faire le sol. Dans les premiers centimètres de la terre se trouvent tout ce qu’il faut pour que la terre travaille comme il faut pour faire pousser vos cucurbitacées, solanacées et autres légumineuses. Avant de jardiner, il faut comprendre comment fonctionne le sol. Il ne faut justement pas le retourner comme la majorité des agriculteurs le font encore, on tue toute la matière vivante qui permet la pousse des plantes. Il faut le laisser vivre et le nourrir. Ce livre vous apprendra comment.

   Très didactique, plein de photos, agrémenté de témoignages, il deviendra rapidement votre livre de référence du bon comportement dans son jardin et donc pour la terre en général.  

Lire la suite

Le grand roman des maths – De la préhistoire à nos jours, Mickaël Launay

11 Mars 2018 , Rédigé par Florence Publié dans #Essais

   Vous n’aimez pas les maths, ce n’est pas grave, bien au contraire ce livre est fait pour vous.

   D’ailleurs il se lit comme un roman et est captivant jusqu’au bout. Mikaël Launay arrive toujours à nous garder en haleine et nous donne envie d’aller plus loin, de page en page pour apprendre l’histoire des mathématiques, mais aussi de la géométrie, de l’algèbre, de l’astronomie et bien d’autres sciences toutes liées finalement.

   

   Où l’on apprend que les chiffres arabes sont en fait indiens. Où chaque nouvelle découverte en entraîne une autre. Où l’on révise nos classiques : théorème de Pythagore, Pi, le nombre Phi, la suite de Fibonacci … et contre toute attente, ça fait du bien.

 

   Vous allez vous amuser sans ressortir avec un mal de crâne !

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>