Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Partageons nos Lectures

Articles récents

C'est une chose étrange à la fin que le monde, Jean d'Ormesson

27 Juillet 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Développement personnel, #Essais

   Serait-ce excessif d'adorer un auteur dont on n'a dévoré que trois ouvrages? Alors je revendique le droit d'être excessive!

   Je me suis à nouveau régalée avec C'est une chose étrange à la fin que le monde. C'est un livre qui fait du bien. 

   Jean d'Ormesson est gai, optimiste. Il aime la vie, la mer, les voyages, la musique et la poésie. 

   Des origines du monde, de la naissance de la pensée, de l'invention de l'écriture, aux philosophes ou aux scientifiques et inventeurs, il n'y a finalement que deux grands mystères : on ne sait toujours rien de ce qui s'est passé avant 10-43s, avant le Big Bang, le temps du mur de Planck, il y a 13 milliards 700 millions d'années, et pas plus de ce qu'il y aura après la mort. Comme ce second mystère reste inaccessible à l'homme et à la science, une seule solution : oublions-le et vivons!

   Quant à Dieu, comme toujours, il est postulé, évident, car comment croire que la vie ne soit la conjonction que de milliards de hasards sans cohérence, sans nécessité?

Une fois n'est pas coutume, j'ai envie de partager avec vous quelques extraits! 

"Les hommes découvrent et ils inventent. Quand ils découvrent, les unes après les autres, les lois cachées de la nature et ce qu'ils appellent la vérité, ils font de la science. Quand ils se livrent à leur imagination et qu'ils inventent ce qu'ils appellent la beauté, ils font de l'art. La vérité est contraignante comme la nature. La beauté est libre comme l'imagination."

"Ce monde est inépuisable, il n'existe que deux voies pour tenter d'en rendre compte: l'art et la science. D'un côté, des peintres, des musiciens, des poètes, des romanciers, des philosophes, des mystiques ; de l'autre, des astronomes, des physiciens, des biologistes, des mathématiciens. Pour les uns et pour les autres, il s'agit d'une tâche infinie et d'avance désespérée."

"Nous sommes sur Terre pour aimer, pour être heureux, pour nager dans la mer, pour nous promener dans les bois. Peut-être même pour faire de grandes choses ou pour jouir de la beauté. Peut-être."

Lire la suite

Je ne reviendrai pas, La Gardienne

26 Juillet 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Essais

   C'est un témoignage poignant et une belle idée que tu as eu d'écrire sur ton ancien métier. Plus qu'un métier, une raison d'être, une façon de vivre que tu nous fais partager en quelques pages, avec ses bons et ses moments difficiles, voire insoutenables. 

   Gardienne de la Paix - je me rappelle quand tu t'es présentée lors de notre première rencontre - cela inspire le respect. Garder la Paix, c'est beau, surtout quand comme toi on aime les gens, les vraies relations humaines, on fait ce métier pour aider les autres.

   Tu as décidé de changer de voie. Et finalement tu es toujours là pour les autres. Alors merci pour ta douceur, ta gentillesse.

   Ce livre permet de mieux comprendre la police de l'intérieur, et bien au-delà, il est inspirant et donne envie d'écrire pour partager. 

Lire la suite

Jean-Claude Izzo, la trilogie marseillaise

25 Juillet 2017 , Rédigé par Stéphanie G. Publié dans #Auteur, #Roman

   Tombée par hasard sur le roman Total Khéops, au seul fait de la mention d'un prix 813 (les connaisseurs de Maurice Leblanc feront le lien), j'ai tout de suite eu envie de me lancer dans cette lecture.

    Une fois le livre terminé, j'ai eu le plaisir de découvrir qu'une suite m'attendait : Chourmo puis Solea. 

  J'ai adoré ces livres pour deux raisons : l'intrigue et la plongée dans un univers typiquement marseillais.

   Cette trilogie nous fait suivre les aventures de personnages attachants, avec un suspense et de l'action comme les histoires de policiers et de mafia peuvent en receler.

   Jean-Claude Izzo est un auteur marseillais, amoureux de sa ville. Il m'a fait replonger dans une Marseille où j'ai passé de belles années d'études.

   La toile de fond marseillaise que l'on trouve dans ces romans est très réaliste. Elle m'a permis de comprendre après-coup certaines choses sur l'âme de cette belle ville et sa population.

   Je ne me suis pas encore laissée tenter par les deux adaptations cinématographiques de cette histoire. Peut-être une idée pour les vacances.

    Bonne lecture !   

 

Lire la suite

La femme qui fuit, Anaïs Barbeau-Lavalette

24 Juillet 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   

   C'est une femme qui fuit. Elle fuit la vie de sa mère qui se répète. Elle fuit pour pouvoir être libre, libre d'exister par elle-même, libre de peindre, libre d'écrire.

   Au travers du parcours de sa grand-mère, Anaïs Barbeau-Lavalette nous fait partager l'atmosphère créatrice des cercles artistiques avant-gardistes du Montréal d'après-guerre. Suzanne Méloche s'y adonne à l'écriture "automatiste" pour laquelle elle sera reconnue 30 ans plus tard.

   Un roman au rythme effréné, bâti de phrases courtes, comme une course, pour reconstruire l'histoire familiale dans la liberté ... de vivre ensemble.   

Lire la suite

A coeur ouvert, Ingrid Chauvin

23 Juillet 2017 , Rédigé par Stéphanie C. Publié dans #Roman, #Essais

   

   Alors là il faut être en forme pour lire ce témoignage.

   Ingrid Chauvin nous raconte comment sa vie à basculé à la naissance de sa petite Jade. Cette enfant chérie souffre d'un problème cardiaque diagnostiqué à la sortie de la maternité. Ingrid Chauvin va se battre pour la vie de Jade puis nous l'accompagnons dans le deuil, le témoignage d'un amour éternel, le nouveau départ.

   Son écriture donne de la force c'était son but donc bravo.

   C'est un récit poignant bien évidemment mais certains passages nous amènent à penser que dans son cas nous serions plus esseulés probablement.

Lire la suite

La Vie en Rosalie, Nicolas Barreau

4 Juillet 2017 , Rédigé par Stéphanie C. Publié dans #Roman

     

   En attaquant le livre, j'avais oublié la petite analyse de notre chère Estelle qui nous précisait sur la page "Auteur" que Nicolas Barreau est en fait une femme...

   Cela m'est revenu car à un certain moment je fondais sous le charme de l'auteur tellement il me semblait sensible, sensuel, je craquais pour lui quand soudain Ah oui c'est vrai c'est une femme, c'est pour cela que tout est si bien dit....

   Je trouve que ce livre est mélange entre roman d'aventure et d'amour.

   J'avoue avoir imaginé la fin de celui-ci assez tôt mais je me suis régalée à vouloir vérifier car il y avait par-ci, par-là des contre-indices.

    Bonne lecture

Lire la suite

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, Laurent Gounelle

30 Juin 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman, #Développement personnel

   Le dernier livre de Laurent Gounelle est surprenant.

   En ouvrant son 4è ouvrage je ne m'attendais pas à découvrir une relecture de la Bible comparée au Tao Te King. Laurent Gounelle y décode les préceptes de Jésus et de Lao Tseu, et nous apporte son éclairage sur les grandes paraboles. Il revisite les thèmes de l'égo, de l'instant présent, de l'éveil, du tout selon la vision orientale non-dualiste. Il associe spirituel et développement personnel pour nous offrir des mises en pratique dans la veine de "l'homme qui voulait être heureux".

   Après une première partie un peu laborieuse, le rythme s'accélère et la démonstration est passionnante. 

   Retrouvez aussi un article sur Laurent Gounelle via l'onglet AUTEUR du site.

   

Lire la suite

Tuer le Cancer, Professeur Patrizia Paterlini-Bréchot

25 Juin 2017 , Rédigé par Cyril Publié dans #Roman, #Essais

   Je n’irai pas par quatre chemins : ce livre devrait être distribué à la planète entière et son auteur distinguée par le Prix Nobel de médecine. Et je ne serais vraiment pas étonné qu’elle en soit un jour le récipiendaire. Si une personne sur Terre mérite ce Prix, c’est justement, évidemment le Professeur Patrizia Paterlini-Bréchot. Je me suis toujours dit que si j’avais eu plusieurs vies et donc plusieurs métiers, l’un d’entre eux eut été chercheur contre le cancer. Et ce, non pas - et par grande chance - parce qu’il s’agirait là de prendre une revanche contre une maladie héréditaire qui aurait frappé mes proches à plusieurs reprises. Non, tout simplement parce qu’il s’agit là de l’un des plus grands tueurs de notre temps et que j'aurais eu plaisir à utiliser mon cerveau pour le traquer, le comprendre, l’observer afin de mieux le détruire, mieux l’éradiquer, mieux l’anéantir.

   Cette vie, cette quête, ce combat, Patrizia Paterlini-Bréchot vient de les mener et elle a tout simplement remporté une bataille décisive qui devrait en toute logique, conduire la science et la médecine vers la voix de la victoire sur le cancer. Je ne vous relaterai pas le livre in extenso ici mais en substance, nous savons aujourd'hui que le cancer tue parce que tout simplement nous lui laissons le temps de se développer et donc de tuer. Cette maladie bénigne à ses prémices devient avec le temps très forte, destructrice, incontrôlable. La parade : par le biais d’une simple prise de sang, la détecter suffisamment en amont afin de ne pas lui laisser le temps de devenir cette tueuse implacable. La méthode : après un travail colossal de recherches et de mises au point, la possibilité désormais de détecter les cellules annonciatrices de la maladie. La stratégie : la prévention et ainsi l’éradication garantie. C’est là la victoire du Professeur Paterlini-Bréchot. Car dès lors que l’on connait l’identité du tueur, ses modes opératoires, où et quand il va frapper, les chances de le mettre hors d’état de nuire sont en principe on ne peut plus grandes… Soyons bien clair, il n’y aura jamais de vaccin contre le cancer car cela est tout simplement impossible. Je vous invite à lire ce livre pour savoir pourquoi. Un livre écrit avec intelligence et humanité. Le Professeur Patrizia Paterlini-Bréchot explique au travers d’une vulgarisation intelligente et accessible les subtilités techniques et scientifiques du fonctionnement de cette maladie. Mais son propos est aussi sous-tendu par une trame d’humanité et d’humanisme qui sont des composantes essentielles du combat qu’elle a mené. Elle nous raconte ses peines, ses doutes et ses souffrances multiples afin de mieux nous expliquer en quoi tout cela a été pour elle autant de moteurs pour l’aider dans sa quête et dans son succès dont nous devrions tous être les bénéficiaires si nous et les pouvoirs publics décidions d’avoir une démarche proactive/offensive vis à vis du cancer en menant des actions en dépistage a priori systématiques et régulières.

Une certitude, ce livre ne doit pas passer inaperçu. Il est un manifeste de santé publique dont la propagation doit être coûte que coûte aidée, supportée, assurée pour le salut de tous. Bravo Professeur!

Lire la suite

Le mec de la tombe d'à côté, Katarina Mazetti

23 Juin 2017 , Rédigé par Stéphanie C. Publié dans #Roman

    

   J'ai adoré l'écriture, le ton, l'humour mais aussi la sincérité!

   Un roman d'amour qui commence dans un lieu insolite et dont la fin n'est pas aussi heureuse que d'habitude, ouf!

   Une rencontre puis l'envie de se revoir mais la crainte d'être rejeté ou déçue. Puis le hasard et suivent plusieurs moments de bonheur mais...

   Je dois avouer que j'en tire aussi une certaine analyse de la société, l'opposition vie citadine et rurale, les apparences, le sens de l'adaptation à l'être aimé et des sacrifices mutuels, ce qu'il va m'apporter et pas ce que je vais lui apporter. Bref, on est comme on est (inspiration de Je suis comme je suis, Jacques Prévert, Paroles) ...

    Bonne lecture

Lire la suite

Publiez sur le site!

23 Juin 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Site

 

Bonjour

Si vous souhaitez partager vos lectures, romans, essais de développement personnel, pièces de théâtre, recueils de poésies, envoyez-moi votre message via la page CONTACT.

Merci et à bientôt!

Estelle

 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>