Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

auteur

Karel Capek, un auteur oublié d'Europe centrale

17 Décembre 2016 , Rédigé par Cécile Publié dans #Auteur, #Roman

Karel CAPEK fait partie de l'élite intellectuelle tchèque pendant l'entre-deux-guerres et il adore la France où il a étudié. Né en Bohême en 1890 dans une famille où le père était médecin, il fait des études de littérature et de philosophie. Comme il a une mauvaise santé chronique, il est réformé en 1914. Il mourra d'ailleurs d'une pneumonie en 1938, dans la ville de Prague. Il commence à écrire comme journaliste et écrivain dès 1917 et apprécie particulièrement la science-fiction. Mais il compose aussi des poésies, des pièces de théâtre (R.U.R. sur les robots) et des romans. Il est ami intime du premier président de la Tchécoslovaquie, Tomas Masaryk.
Capek est un grand humaniste, il écrit avec beaucoup d'ironie et d'humour ses comédies humaines. Il est aussi visionnaire et a l'intuition géniale des futurs dangers scientifiques, comme dans le roman la Fabrique d'Absolu de 1922 où il nous décrit l'invention de l'arme nucléaire. C'est un homme qui voyage à travers toute l'Europe d'alors, et il s'oppose bien sûr au nazisme. Son chef d'œuvre est le roman de 1936, la Guerre des Salamandres qui se déroule dans Prague puis dans le monde. Il est aussi l'auteur d'un recueil sympathique et pratique, L'Année du Jardinier, illustré par son frère Josef. A l'intention des enfants, un court livre imagé lui aussi : Dachenka ou la Vie d'un Bébé Chien.

Karel Capek est un des plus grands auteurs tchèques, il a écrit une oeuvre très diverse, avec un humour et une vision formidable du monde.  

 

Lire la suite

Andreï Makine, dernier membre élu à l'Académie française

4 Novembre 2016 , Rédigé par Cécile Publié dans #Auteur

Il a été élu ce printemps 2016 et sera intronisé sous la coupole de l'Académie au mois de décembre. Monsieur Makine est un homme discret, qui puise la source de ses romans dans l'histoire de son pays la Russie. Il y est né en 1957, à Novgorod en Sibérie. Arrivé en France en 1987 il vit depuis à Paris. Il écrit directement en français depuis toujours, il a fait un doctorat de littérature française à Moscou. Il est consacré en France en 1995 en recevant un double prix (Goncourt et Médicis) pour son roman Le Testament Francais. C'était du jamais vu dans le monde de l'édition. Son premier roman date néanmoins de 1990 avec la Fille d'un Héros de l'Union Soviétique, qui nous raconte plusieurs générations de Russes. Tous les 2 ans environ, Monsieur Makine nous fait le plaisir d'un nouveau récit. Son dernier roman s'intitule l'Archipel d'une Autre Vie paru tout dernièrement en septembre.

Lire la suite

Michel Bussi

2 Octobre 2016 , Rédigé par Stéphanie Publié dans #Auteur

Michel Bussi

J’aime les livres policiers, à suspense, thrillers, d’aventures.

Je pense que cela a commencé avec la série des Arsène Lupin que j’ai dévorée à l’époque du collège, suivie par un grand nombre d’Agatha Christie.

Au fil des hasards, j’ai fait de nombreuses découvertes. Lorsque la lecture d’un premier livre me plaît, j’enchaîne sur tous les livres de l’auteur que je peux trouver, et je surveille les nouvelles sorties. Mon dernier coup de cœur concerne Michel Bussi.

Il y a longtemps, j’avais entendu son nom dans une émission de radio qui avait listé plusieurs auteurs de livres policiers, et l’avais noté, pour le jour où je ne saurais plus quoi lire... L’an dernier, une publicité récurrente à la radio pour son livre « Maman a tort » me l’avait remis en mémoire, mais le rabâchage publicitaire m’avait ôté l’envie de le découvrir.

Il y a quelques mois, je suis tombée sur « N’oublier jamais » et me suis lancée dans sa lecture. Sans regrets, une histoire assez originale, rapide à lire, dont je n’ai pas deviné la chute. Je viens de terminer « Sang Famille ». Une histoire qui m’a semblé un peu longue à démarrer, mais qui a finalement très bien trouvé son rythme. Une seule histoire qui se déroule sur quelques jours. Récit à la première personne des aventures parallèles de deux héros, qui ne se connaissent pas. Un orphelin qui revient sur les lieux de son enfance et un emploi jeune de mairie sensé assurer la sécurité de l’île anglo-normande, cadre du récit. Alternance de héros à chaque chapitre. Des chapitres plutôt courts donnant un rythme rapide à l’histoire. Suspense qui s’accélère en deuxième moitié de livre, rendant les interruptions de lecture difficiles. Ma prochaine lecture sera « Nymphéas Noirs » du même auteur. Jusqu’à ce jour, je n’avais pas fait de recherche internet pour en apprendre plus sur cet auteur. Il se trouve qu’un grand nombre d’informations est facilement accessible. Michel Bussi semble soigner sa communication et cela fait maintenant quelques années qu’il est connu, avec, en dix ans, quinze romans à son actif dont plusieurs ont reçu des prix. Bonne lecture !

Lire la suite

Maylis de Kerangal

2 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Publié dans #Auteur

Lire la suite
<< < 1 2 3