Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus, Eric-Emmanuel Schmitt

28 Janvier 2021 , Rédigé par Estelle Publié dans #Roman

   "La vérité m'a toujours fait regretter l'incertitude." 

    En Chine, pour négocier des contrats dans la province Guangdong (Canton), un homme d'affaires rencontre, en un lieu insolite, une vielle dame. Elle va lui raconter son amour pour ses dix enfants, tellement différents, tellement beaux ; incroyable dans cette Chine de la régulation des naissances.

   Chaque jour, à chacun de ses voyages, l'homme d'affaires retrouve la dame pipi du Grand Hotel. Elle l'initie à la Chine, à sa sagesse ancestrale, à Confucius et à ses Entretiens

   Une histoire attachante, écrite avec le coeur, comme les autres romans d'Eric-Emmanuel Schmitt que j'ai pu lire dernièrement. 

   http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/01/la-nuit-de-feu-eric-emmanuel-schmitt.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/09/la-nuit-de-feu-eric-emmanuel-schmitt.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2020/11/oscar-et-la-dame-rose-eric-emmanuel-schmitt.html

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2021/05/odette-toulemonde-et-autres-histoires-eric-emmanuel-schmitt.html

   "C'est l'imagination qui singularise, l'imagination qui arrache à la banalité, à la répétition, à l'uniformité."

   "-Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour."

   "La sincérité, c'est le contraire du discernement ! Pour atteindre l'harmonie entre soi et les autres, il faut analyser les pensées, les filtrer, en refouler certaines. La vérité ne constitue pas un but, elle n'a d'intérêt que si elle sert ; or, la plupart du temps, elle freine ; pis, elle détruit."

   "Que faire ? Mentir ? - Non, te taire. Le silence est un ami qui ne trahit jamais."

   "ce soir, je devinais qu'elle me délivrait une opinion plus affutée selon laquelle les idolâtres de la vérité se révèlent des barbares, la délicatesse surclassant la sincérité. Pour la cohésion de la communauté, on place la sérénité, l'entente, au-dessus du vrai."

   "A la différence des Européens qui conservent des ruines gallo-romaines au coeur de leurs métropoles mais oublient Sénèque, qui visitent des cathédrales en délaissant le christianisme, les Chinois ne logent pas leur culture dans les pierres. Ici, le passé constituait le présent de l'esprit, pas une empreinte sur la roche. Le monument demeurait secondaire, d'abord comptait le coeur spirituel gardé, transmis, vivant, incessamment jeune, plus solide que tout édifice. La sagesse résidait dans l'invisible, l'invisible qui s'avère éternel à travers ses infinies métamorphoses, tandis que le minéral s'effrite." 

   

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article