Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les pervers narcissiques, Jean-Charles Bouchoux

4 Juillet 2019 , Rédigé par Christine Publié dans #Développement personnel

   J'ai chroniqué sur ce blog il y a quelques mois  le livre de Marie-France Hirigoyen  Femmes sous emprise suite à l'émission de France 5 Le Monde en face du 8 janvier dernier  sur les pervers narcissiques.  http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/01/femmes-sous-emprise-les-ressorts-de-la-violence-dans-le-couple-marie-france-hirigoyen.html. Les femmes et les hommes en reconstruction y confiaient qu'il faut du temps, parfois beaucoup de temps, pour sortir de l'emprise, récupérer, se réparer et se redécouvrir pour avancer.

   Les pervers narcissiques de Jean-Charles Bouchoux présente le sujet sous l'angle du thérapeute. Il apporte des clés de compréhension de ce qu'est la perversion narcissique, comment un enfant le devient, quels sont les modes opératoires de l'adulte et comment leur échapper. 

   Un ouvrage complet et complémentaire de celui de Marie-France Hirigoyen, qui aborde, entre autres, les thèmes du ça, du moi, du surmoi, de l'Oedipe, des pulsions, du déni, du clivage, de la projection et des injonctions paradoxales, mais où il manque aussi néanmoins le chapitre que j'attendais sur : pourquoi entre-t-on en relation avec un pervers narcissique et quelles failles narcissiques l'attirent? 

   Si vous souhaitez accompagner des personnes autour de vous qui ont vécu ou vivent cette expérience, lisez ce livre et procédez avec douceur, dans l'ordre. Pour approfondir, vous y trouverez aussi une étude de cas et un témoignage.

   "Dans le travail d'accompagnement avec les victimes de pervers, il est très important de procéder par ordre. Nous pourrions envisager de proposer à la victime de se remettre en question et de chercher à savoir pourquoi elle a permis cela, ou pourquoi elle a rencontré ce genre de personnage. Or le pervers vient de passer beaucoup de temps à demander à son partenaire de porter sa culpabilité. On l'imagine bien, la victime, au sortir de cette expérience, aura beaucoup de mal à se remettre en question et ce serait lui faire porter une charge supplémentaire, au risque de la faire souffrir plus encore, que de le lui demander. Or elle a souvent subi des attaques qui ont sévèrement dévalorisé son image. La remise en question pourra donc faire partie du chemin, mais elle devra intervenir qu'après un long travail apparenté au deuil suivi d'une reconstruction et d'une réappropriation de son identité".

   "il nous appartient de nous rencontrer nous-mêmes, de réfléchir à nos propres valeurs et d'accepter d'être tels que nous sommes, avec nos défauts et nos qualités, quitte à perdre une partie de notre entourage".

   "Quant à la victime du pervers, elle devra respecter des processus équivalents à ceux du deuil pour espérer échapper à l'emprise de son bourreau : sortir du déni, accueillir colère et tristesse pour pouvoir se reconstruire."

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mimi 05/07/2019 08:48

Un sujet difficile et une aide à apporter pas simple !