Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les couleurs de l'infamie, Albert Cossery

25 Avril 2019 , Rédigé par Cécile

   Un livre, c'est un voyage... et je vous emmène dans l'Egypte d'aujourd'hui. Ou presque ; car le roman que je vous présente a été écrit en 1999 par Albert Cossery, écrivain égyptien vivant à Paris.

   Les couleurs de l'infamie est un chef d'oeuvre d'ironie grinçante. Voici l'histoire : un pickpocket habile, élégant et intelligent trouve, dans le portefeuille d'un promoteur immobilier véreux, une lettre prouvant sa responsabilité dans l'effondrement d'un immeuble du Caire qui provoqua la mort de dizaines de personnes. Avec des amis philosophes, il va rencontrer la crapule. Tout le roman se déroule au Caire, en partie dans la Cité des Morts, un cimetière aménagé en lieu d'habitation depuis longtemps. On y trouve des scènes de rue formidables, des portraits de pauvres bougres avec une philosophie de la vie unique.

   L'auteur rend à nouveau hommage à "ceux qui ont compris que la vie est ailleurs que dans la possession de biens matériels". L'auteur nous dit encore sa haine des nantis mais il sait bien qu'en finir avec un despote ne signifie pas la fin de la misère et de l'injustice. Très drôle et désespéré en même temps, Monsieur Cossery pratique une ironie mordante à l'égard du pouvoir. Dans une interview à l'occasion de la sortie de ce livre, le vieux dandy assurait que désormais, il n'écrirait plus ... et il a tenu parole.

Un article sur l'auteur : 

http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2019/04/albert-cossery-le-voltaire-du-caire.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mimi 26/04/2019 09:03

Dommage qu’il n’écrive plus car dénoncer les outrances, même sous forme de roman, est un acte de bravoure et d’éveil pour certains. En plus si la plume est ironique, ça grince !