Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le songe d'une nuit d'été, Shakespeare

30 Août 2017 , Rédigé par Estelle Publié dans #Théâtre et Poésie

   Avec ce titre envoûtant, Le songe d'une nuit d'été est-elle une pièce majeure ou mineure de Shakespeare? Les critiques sont partagés. Il est vrai que la pièce est, semble, inégale.

   Un début prometteur digne des plus grandes tragédies : Hermia aime Lysandre et en est aimée en retour, mais son père, Egée, la promet à Démétrius. Thésée, duc d'Athènes, en application de la loi, lui laisse 24 heures pour choisir: épouser Démétrius, devenir religieuse ou mourir.

   Un début riche de belles envolées poétiques pour l'amour vrai, puis des dialogues quelconques à la façon de Shakespeare pour les simulacres. 

   Des humains soumis aux facéties de la reine des fées et du roi des elfes, une pièce jouée pour deux mariages dans laquelle tout est bien qui finit bien, bien sûr!

   J'en profite pour partager la belle analyse de Roseline comparant la créativité chez Shakespeare et chez Baudelaire, qui lui paraîtra bientôt sur le blog. "Avec Baudelaire pour être créatif l'artiste doit se faire mal pour aller chercher la créativité au plus profond de lui-même alors que Shakespeare dans cette pièce semble dire que l'amour ou la créativité passe par la sincérité sans éphémère". Qu'en pensez-vous?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article